logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

MARTIAL RAYSSE

CHAMPION MÉTADIER
Transit

Jean Clerté
Dans mes tiroirs

Exposition organisée à l’occasion de la parution du livre "Dans m...

Aurélie Dubois
VOIR PEUT-IL RENDRE FOU?

Accueil > Insolite ou le cabinet de curiosités Insolite ou le cabinet de curiosités
Œuvres de la collection du Frac Bretagne

Thibault HAZELZET
Mars et la Méduse

CALL FOR ARTISTS: ALCHEMIC BODY | FIRE . AIR . WATER . EARTH
Extended deadline: April 07, 2017

Dianne Bos - The Sleeping Green.
Un no man’s land cent ans après

GEORGES PACHECO
AMALTHEE

THE MOVEMENT OF CLOUDS AROUND MT. FUJI
Photographed & filmed by Masanao Abe

Exposition de Helmut Völter

Virginie Hervieu-Monnet
Activité

  [verso-hebdo]
28-06-2018

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
A propos de Zao Wou-Ki

La chronique de Pierre Corcos
Parler d'amour...

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

A nos lecteurs

La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Philippe Comar, Dessin contre nature
Voici un livre exceptionnel : Dessin contre nature va passionner tous ceux qui s'intéressent à la pratique du dessin (Tohubohu éditions, 336 pages, 35 euros). Ce livre est magistral, ce qui est normal de la part d'un artiste qui est professeur de dessin et de morphologie aux Beaux-Arts de Paris depuis 1979. Le volume accompagne une importante exposition à la Villa Tamaris Centre d'Art de La Seyne-sur-Mer (jusqu'au 22 avril), mais il vaut par lui-même. Qu'est-ce qu'un bon dessin ? « C'est un dessin qu'on a envie de regarder » répond Philippe Comar qui nous régale et nous surprend avec un choix de trois cents pièces parmi les milliers qu'il a produites depuis une trentaine d'années. Cela me ramène à l'hiver 1982, date à laquelle je publiai dans OPUS International un texte épatant de Philippe Comar à propos des Ménines de Vélasquez. Il avait réalisé une maquette que l'on retrouve dans le livre. « En somme, j'ai construit, semblable à un micro-théâtre, la scène picturale des Ménines, avec ses espaces virtuels, sa construction perspective et ses trompe-l'oeil, avec ses points de fuite et ses ambiguïtés, afin de rendre visible l'architecture invisible du tableau... » ( l'oeuvre a été exposée au Centre Pompidou au même moment).

Artiste, professeur, Comar est aussi théoricien, romancier, commissaire d'expositions... Restons-en au dessin. Le sien est toujours près de la nature (contre nature !), mais il est aussi l'idée qui est la forme vraie de la chose (j'emprunte la position du philosophe Jean-Luc Nancy). Il est le geste qui procède du désir de montrer cette forme, et donc de la tracer afin de la montrer. Deux exemples : D'abord, cet Hippopotame couché, vu de trois quarts antérieurs observé au zoo de Vincennes en 2003 (graphite sur papier). Le gros animal nous regarde. Regard glauque sans doute, mais attentif tout de même. Sa tête est traitée avec soin alors que le reste du corps est seulement suggéré à grands traits. C'est exactement ce que l'on peut dire du Lion au repos vu à l'encre brune par Rembrandt en 1640 (Louvre). Là aussi l'important était dans les yeux de l'animal : Rembrandt avait saisi avec une incroyable exactitude le regard méfiant du lion. Philippe Comar distingue de son côté la vie présente dans la masse apparemment amorphe de son sujet.

Ensuite, dans la série « Crime parfait », ces fascinantes Huit têtes de suppliciés par la guillotine (moulages en plâtre du XIXe siècle, musée Orfila) traitées à la sanguine par Philppe Comar en 1997, à rapprocher de son bouleversant Portrait de mon père, Pierre Comar, sur son lit de mort, 6 juin 2003 (graphite sur papier), « la seule fois où j'ai éprouvé le besoin de le dessiner » précise-t-il. Une référence s'impose irrésistiblement, devant ces dessins si inhabituels, ce sont les Têtes de suppliciés dessinées au crayon noir par Théodore Géricault en 1817 (musée de Besançon). Même précision du trait pour aller au-delà du réalisme. Il y a, chez Géricault comme chez Comar qui tous deux sont des dessinateurs passionnés, l'édification d'un véritable « théâtre de la cruauté » au sens inventé par Antonin Artaud, un théâtre qui, selon les mots de Régis Michel (spécialiste de Géricault) « oscille entre les modes corollaires de l'énergie pulsionnelle, l'érotique et l'agonistique, l'étreinte et le combat ». Ajoutons que Comar ne dessine jamais d'après photographie (« j'en suis incapable »). Cela veut dire beaucoup de choses.

www.villatamaris.fr
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
15-03-2018
.S. Verso reçoit beaucoup de livres qui sont surtout traités dans une autre chronique par notre bibliomane solitaire, mais je souhaite tout spécialement attirer l'attention sur deux ouvrages de Sophie Nauleau qui viennent de paraître chez Actes Sud : La poésie à l'épreuve de soi et la voie de l'écuyer. Le premier, à la fois récit très personnel et manifeste très engagé, est dédié à l'ardeur poétique. Le second, décliné de « La voie du guerrier » de Chögyam Trungpa, est consacré à la prestigieuse Académie équestre nationale du domaine de Versailles, corps de ballet unique au monde fondé par Bartabas. Sophie Nauleau, écrivain, docteur en littérature française, diplômée de l'Ecole du Louvre, productrice à France Culture, est aussi une cavalière passionnée. D'où ces deux textes étincelants à ne vraiment pas manquer.
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
 


Un ami, nous a quitté, Hervé Merliac. Photographe, artiste, grand reporter, soutien
à visuelimage depuis 1999.
Retrouvez un de ses travaux mis en ligne sur visuelimage.com.

 
 
logo visuelimage.com

Verso n°110

L'artiste de l'été : JonOne
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com