logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

MARTIAL RAYSSE

CHAMPION MÉTADIER
Transit

Jean Clerté
Dans mes tiroirs

Exposition organisée à l’occasion de la parution du livre "Dans m...

Aurélie Dubois
VOIR PEUT-IL RENDRE FOU?

Accueil > Insolite ou le cabinet de curiosités Insolite ou le cabinet de curiosités
Œuvres de la collection du Frac Bretagne

Thibault HAZELZET
Mars et la Méduse

CALL FOR ARTISTS: ALCHEMIC BODY | FIRE . AIR . WATER . EARTH
Extended deadline: April 07, 2017

Dianne Bos - The Sleeping Green.
Un no man’s land cent ans après

GEORGES PACHECO
AMALTHEE

THE MOVEMENT OF CLOUDS AROUND MT. FUJI
Photographed & filmed by Masanao Abe

Exposition de Helmut Völter

Virginie Hervieu-Monnet
Activité

  [verso-hebdo]
11-10-2018

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Caravage : ce qui manque à une belle expo pour faire une grande expo

La chronique de Pierre Corcos
Dans la trame du western

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
Avant tout un documentaire...
Pourquoi tant de polémiques autour du documentaire L'Insoumis de Gilles Perret, sur la campagne de Jean-Luc Mélenchon ? Au point qu'une salle avait déprogrammé le film, et qu'une partie de la critique a éreinté cette oeuvre... Est-ce à cause du personnage, clivant, ou alors de ses projets politiques dérangeant certains pouvoirs (il rappelle que 90% de la presse appartiennent à 9 milliardaires), ou enfin d'une difficulté à saisir le genre documentaire ?

Faut-il rappeler ce truisme qu'un documentaire, c'est d'abord un film ?... Il est en effet fréquent que son sujet fasse plus parler de lui que de l'acte filmique le représentant. Or, ce qu'on peut apprécier dans ce documentaire, en tant que tel, vaut tout de suite d'être mis en relief. Et ici par exemple cette éloquente variation des plans - allant de larges panoramiques pris de très haut (effets de foules) à ces gros plans intimistes sur des visages (impact psychologique), en passant par tous les travellings évoquant l'homme « en marche » (mais ce fut le slogan de... Macron) - crée un rythme contrasté, que renforce l'alternance maîtrisée des scènes publiques, en plein air, et des scènes « privées » (équipe resserrée) en intérieur. Une autre alternance, au niveau du son, mérite d'être citée : Gilles Perret a su remarquablement émailler de séquences silencieuses, à connotation méditative, sereine, un film de campagne globalement marqué par discussions vives et clameurs. Par ailleurs, le documentariste est ici présentifié - ce qui reste un choix - par le fait que Mélenchon se confie, s'adresse à lui. On retient cette contre-plongée sur le candidat en fond de ciel gris, et surtout cette séquence originale, poétique où l'on contemple les toits de Paris sous un ciel lumineux tout en écoutant la voix en off de Mélenchon... En documentariste maître de son médium, Gilles Perret a, dans L'Insoumis, largement dépassé la fonction strictement informative des reportages, souvent formatés, pour reprendre quelques esthétiques contemporaines, propres au cinéma du réel.
Qu'un bon documentaire ait une fonction mémorielle, serve aux historiens, tombe sous le sens (il suffit de revoir le documentaire « François Mitterrand " la conquête du pouvoir » (1995), de Michèle Cotta, pour se rendre compte à quel point, au-delà d'un portrait complexe, c'est tout un ensemble socio-historique qui émerge, riche de sens), et celui de Gilles Perret rappellera aux générations futures cette campagne présidentielle surprenante (tous ceux qu'on attendait furent balayés, et les « hors-système », dont Mélenchon, s'imposèrent), le poids croissant de la télévision et sa mise-en-scène d'une politique-spectacle, l'instantanéité des réactions, des résultats et des informations via internet sur les smartphones, la réactivité permanente que cela induit ; également cette première en matière de communication politique que fut l'hologramme de Mélenchon, lui permettant d'être le 5 février à la fois à Lyon et à Paris... Ce documentaire saisit pour l'Histoire cette émouvante minute de silence, que le candidat fit observer sur le Vieux Port de Marseille à des milliers de personnes réunies, en mémoire des disparus en Méditerranée. Par touches successives, il inscrit surtout dans nos mémoires, en ce début de 21ème siècle, la crise montante des grands partis de gouvernement rétamés par leurs échecs et leur soumission aux pouvoirs économiques, la montée des populismes, et la fracture durable de la gauche, son affaiblissement en Europe.
Des prises de vue réalisées au coeur d'une expérience vécue : le documentaire est aussi cette présence perceptive du réalisateur qui parvient à « présentifier » un réel... Pendant deux mois et demi de campagne, Gilles Perret a accompagné le candidat Mélenchon, recueillant de fortes confidences (notamment dans le train), assistant à des scènes cocasses (le choix d'une veste pour l'expérience de l'hologramme, un discours inattendu sur le fromage Comté, etc.), montrant aussi la solitude impressionnante d'un homme qui doit, par les seules ressources de sa parole, exalter des foules immenses. Il s'agit aussi pour le documentariste d'être là au moment où les émotions débordent : colère de Mélenchon après un passage sur France 2 ressenti comme un traquenard, joie quand il perçoit la montée régulière des intentions de vote en sa faveur, au point qu'il croit en sa présence au second tour. Émotion esthétique également, lorsqu'il se retrouve à Rome, et qu'il avoue à quel point il se sent familier avec l'Italie, ses paysages, son architecture... Enfin, donner toute sa présence vivace à la passion politique habitant cet homme, du matin au soir, contribue à l'efficacité de L'Insoumis.
Ce documentaire esquisse un portrait. On y voit un « tribun du peuple » (sic), un homme intransigeant (« je ne pardonne pas », avoue-t-il), défini par le politique et l'éthique (« c'est important de se faire des devoirs »), pour qui la pensée, l'écriture, l'engagement restent essentiels (« je me vis comme un intellectuel engagé »), un être d'une lucidité grave, stoïque, traversée de moments de candeur. À sa façon de réfléchir, d'accorder de l'importance aux mots, on pressent la formation philosophique, littéraire, l'expérience professorale. Mais il est aussi et bien sûr un vieux routier de la politique : « trente-deux ans de P.S. derrière moi ! », grommelle-t-il. Enfin, le documentaire commence et s'achève par l'écriture, la relecture minutieuses d'un discours par Jean-Luc Mélenchon.
Sans doute est-ce là aussi le regard spécifique, enrichi par les images, de Gilles Perret sur son modèle, tant il est vrai que le documentaire, comme le définissait Jean Vigo, reste toujours « un point de vue documenté ».
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
15-03-2018
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°111

L'artiste du mois : François Lelièvre
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com