logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Traces temporelles - Manuscrits magiques
Traces temporelles - Manuscrits magiques Estampes

Paris / Moving Women Video Show /
MOVING WOMEN
Video Show
curated by Barbara Polla

Jean-Charles de Quillacq
Ma système reproductive

À l’Est de Bamako
Que sont devenus les étudiants Maliens formés en ex-URRSS

  [verso-hebdo]
18-04-2019

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Sophie Chauveau : Sonia Delaunay l'anti-Picasso

La chronique de Pierre Corcos
L'imagière poétique

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Hommage à Herman Braun-Vega
Herman Braun-Vega est mort le 2 avril 2019. Il était né en juillet 1933 à Lima. Son pays, le Pérou, avait organisé pour lui une belle exposition rétrospective l'année dernière au siège de l'UNESCO à Paris en le présentant avec raison comme le plus important peintre péruvien du XXe siècle. Il était aussi un des représentants les plus originaux du mouvement de la Nouvelle figuration en France. Il était venu s'installer à Paris dès les années 60, exposant très vite chez les meilleurs marchands, à commencer par Lucien Durand, puis Pascal Gabert. Toute sa vie, il aura interrogé le langage de la création picturale chez ses maîtres élus : Rembrandt et Vélasquez, Ingres et La Tour, Manet, Monet, Cézanne et tant d'autres peintres admirés. C'est de leurs langages qu'il a osé nourrir sa propre peinture, avec un immense respect qui n'excluait pas une dose d'affectueuse impertinence, et beaucoup de liberté dans l'emploi des termes. Un langage, mais des styles. La peinture d'Herman Braun-Vega a abordé de front le problème de l'autonomie de l'oeuvre, dès lors qu'elle procède délibérément d'insertions de matières et manières apparemment hétérogènes. Braun-Vega n'a pas renoué avec les langages de ses anciens pour les subvertir : s'il a cassé des images célèbres, s'il a opéré en elles des déplacements de sens insolites, c'est pour affirmer et témoigner, non pour nier.

Affirmer, premièrement, que les peintres appartiennent à une même famille, comme en a témoigné en 1983 un tableau-manifeste réalisé pour répondre à une question que j'avais posée à lui et à ses camarades de la Nouvelle figuration : « Quels sont vos maîtres en peinture ? » (Exposition Tel peintre, quels maîtres ? Galerie ABCD-Christian Cheneau). Voici le commentaire qui accompagnait son tableau intitulé Caramba ! : « Dans le fond à droite, à côté de la porte, un pan de mur recouvert d'un papier peint de Matisse, sur lequel on peut voir accroché Le Bain Turc d'Ingres (vers 1862). Par la porte ouverte, on voit un paysage. Les Peupliers de Cézanne (vers 1880). La nature morte au milieu est composée d'un fragment de Chandelier, pot et casserole émaillée de Picasso (1945) et d'un détail de Pommes et Oranges de Cézanne (vers 1895). D'un côté de la table, on trouve un personnage des Caprichos de Goya utilisant un soufflet pour éteindre la bougie de Picasso. Son tablier porte l'inscription « I love the neutron bomb ». Aux pieds de ce personnage, deux petits monstres talidomisés par Goya (gravure Ya van desplumados). En face, Cézanne offre une pomme - le péché de la connaissance ? - au spectateur. Au milieu, assis dans un rocking chair, Picasso, son front dans l'axe du tableau, de la peinture, de ma peinture ? Derrière lui, Rembrandt, qui appuie sa main sur mon épaule, car je suis présent dans ce tableau (égotisme !)... »

Affirmer, deuxièmement, que la peinture n'est pas innocente, qu'elle est toujours située socialement et même politiquement, et que le « message » du peintre dépasse singulièrement - qu'il le veuille ou non - le jeu des formes et des couleurs qu'il déploie sur sa toile. La réalité du monde était donc présente dans la plupart des oeuvres de Braun-Vega, avec ses contrastes qui sont trop souvent d'insurmontables contradictions. On voit beaucoup d'enfants indiens presque nus voisiner avec les signes les plus ostentatoires du luxe capitaliste dans les tableaux d'Herman qui n'oubliait pas les réalités dramatiques de son Amérique latine. Il avait besoin du réel le plus quotidien, le plus politique, pour accompagner l'irréalisme flamboyant qu'il repérait sans cesse dans l'histoire des formes. Herman Braun-Vega a été bien plus qu'un peintre « cultivé » : un formidable artisan de la présence nécessaire de la peinture dans la vie des hommes.

www.braun-vega.com
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
11-04-2019
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°116

L'artiste du mois : Xavier Dambrine
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE
duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com