logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Rayures dans la mer, tâches dans la savane : atelier créatif de Laura Mertz
Samedi 29 février du 15h au 17h
Atelier créatif + goûter à Coutume (12€)

ANOMAL
Quentin Garel

et RENCONTRES DE BAMAKO
exposition photo

MuséOthérapie, l’Art de se sentir bien !
Conférence Samedi 8 février à 15h :
« Art détox »
Estelle d’Almeida, chef de pr...

Ariane Loze - Une et la même

Fabien Tabur présente Buisson Ardent

ERWIN WURM Photographs

GROUP SHOW :
Féminin

antoine poupel
GROUP SHOW : 1970-1990, Regards sur la création havraise

Jusqu’au 22 février 2020

vladimir skoda
GROUP SHOW : L’œil et la nuit

elissa marchal
SOLO SHOW : Horizons

  [verso-hebdo]
16-04-2020

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Verso-hebdo et la crise sanitaire

La chronique de Pierre Corcos
Le dessin comme étude, recherches

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
Un photojournalisme percutant
Le prix Carmignac soutient depuis dix ans ce que dans le photojournalisme, sans doute, l'on ressentira comme le plus urgent et le plus justifié, à savoir tous ces reportages photographiques et journalistiques sur les violations des droits humains, eux-mêmes liés à de graves enjeux écologiques et géostratégiques. Car c'est à ces occasions que la cécité, l'inconscience collectives s'avèrent les plus coûteuses et dangereuses... Le prix Carmignac fut cette année décerné à Tommaso Protti, auquel la Maison Européenne de la Photographie consacre, jusqu'au 16 février, une large exposition, Amazônia, de ses photographies en noir et blanc sur la dramatique déforestation en Amazonie... Une destruction incoercible du « poumon de la planète », à laquelle sont associées d'effroyables crises humanitaires et sociales.

« Les scientifiques s'accordent à dire que la forêt est en passe d'atteindre un point de non-retour : la déforestation, alimentée par le commerce illégal du bois, l'accaparement des terres, l'expansion agricole, le développement de projets privés et étatiques et l'extraction de ressources en sont autant de causes. Je pense qu'il est important de sensibiliser le public sur ce sujet et de s'interroger sur ce qui est en train de se passer », déclare sobrement Tommaso Protti. Comme dans toute exposition de photojournalisme, on retrouve sur les cimaises cette redoutable alliance du texte, factuel et irrécusable, et de la photographie, expressive et bouleversante. « Le poids des mots et le choc des photos », pour reprendre la formule célèbre de Paris Match, avant que ce magazine se dévoie en journal « people » et assure la promotion fleur bleue des puissants. Le poids des mots : avec le journaliste britannique Sam Cowie, Tommaso Protti a documenté une situation que d'emblée les chiffres seuls inscrivent dans le désastre. Ainsi, en 50 ans, près de 20% de la forêt amazonienne ont disparu, et le phénomène s'aggrave avec le climatosceptique ultralibéral qui dirige actuellement le Brésil, Jair Bolsonaro (ainsi la déforestation a été en juillet 2019 quatre fois supérieure à celle de juillet 2018). Les commentaires de cet ahurissant photoreportage convergent - en une sorte de métaphorique résumé de ce que la folie du système a de plus catastrophique et meurtrier - dans le contexte environnemental profus, gigantesque et inhumain de la forêt amazonienne. La démesure capitalistique se heurte et, à la fois, se mêle à la démesure végétale. Pour la production intensive du soja et l'élevage bovin massif par exemple quelques 85 000 feux ont été recensés fin août 2019 dans l'Amazonie brésilienne... Mais aux chiffres du photoreportage se joignent des commentaires et descriptions qui personnalisent cet ample désastre. Le choc des photos, quant à lui, tient dans le choix de situations, de personnages emblématiques concentrant ce qu'il y a de terrible dans la situation actuelle en Amazonie, et dans l'oppressante touffeur et noirceur qui enveloppent les protagonistes.
Quelques exemples... Fléché par une longue trainée sanglante et couvert d'un drap blanc, un homme assassiné gît dans la rue d'une banlieue pauvre, entouré de voisins, de policiers et de membres de sa famille qui attendent la levée de son cadavre. Comme souvent, la photo est prise au flash, ce qui donne à la scène, par son éclairage artificiel, une apparence théâtrale et cauchemardesque. Le commentaire nous rappelle que Manaus est devenue l'une des villes les plus dangereuses du Brésil, la majorité des homicides étant attribuée par les autorités locales au trafic de drogues. Une autre photo, encore au flash, d'arbres morts jaillissant de branchages au sol et étendant leurs moignons vers un ciel opaque est expliquée de la façon suivante : ces arbres sont morts après l'ouverture du barrage hydroélectrique de Belo Monte, dont les eaux ont inondé 400 km2 de forêt... Dans cette troisième photo, toujours en noir et blanc et prise avec un flash, on voit deux « garimpeiros » (orpailleurs) ivres s'accrocher à une table de billard dans le sordide bar d'une ville minière du Pará qui leur sert de base arrière. Le genre de cliché dont la tristesse, quasiment palpable, n'a besoin d'aucun commentaire autre que sa contextualisation... Violence, désespoir, cupidité, scènes de crime, forêt dévastée, trafics en tous genres (le fleuve Amazone est devenu l'une des principales routes de la cocaïne, et les différentes maffias s'en disputent le contrôle), surexploitation irresponsable : « voici donc le théâtre contemporain d'une dystopie » (sic) écrit, illustre Tommaso Protti. Tout ce dur témoignage visuel des enjeux politiques et environnementaux auxquels l'Amazonie d'abord, le monde ensuite sont confrontés n'en demeure pas moins l'expression d'un regard personnel de photographe. L'impressionnant reportage (de janvier à juillet 2019, Tommaso Protti et Sam Cowie ont parcouru des milliers de kilomètres à travers l'Amazonie brésilienne, d'Est en Ouest, élaborant une représentation synthétique d'une situation complexe et tragique) trouve dans ce regard photographique une version individualisée, presque un style que l'on aurait des chances de reconnaître avec d'autres sujets d'actualité.

On ne sort pas indemne de l'exposition Amazônia, ce voyage photographique à la fois documenté et halluciné de Tommaso Protti, voyage au cœur du « poumon de la planète » et de sa dévastation, résumé probable d'une planète en train d'être systématiquement ravagée.
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
09-01-2020
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°120

L'artiste du mois : Philippe Compagnon
Olivier de Champris[MA&MD]
Une expédition picturale à Cythère
en compagnie d'olivier de Champris
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
Dans l'atelier de Hans Bouman
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
John Giorno : William Burroughs
tel que je l’ai connu.
par Gérard-Georges Lemaire
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com