logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

actualités des expositions

Samuel Gelas

Troposphère

Li Donglu
The Nature of nature

Walasse Ting (1929 - 2010)
Le voleur de fleurs

Julien Creuzet
Corps sans tête, un lendemain difficile

Les sept démons
Anaïs Albar, Pilar Albarracin, Héla Ammar, Mariette Auvray, Carolle Benitah, Louise Bourgeois, ...

 
[idées]
24-03-2015

Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Du 27 mars 2015 au 17 mai 2015 – vernissage le jeudi 26 mars 2015 à 21h
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao

Archipel secret, présenté au Palais de Tokyo dans le cadre de Singapour en France – la saison culturelle mise en œuvre par l’Institut français, le National Heritage Board, et le National Arts Council, propose une sélection d’artistes contemporains travaillant en Asie du Sud-Est. Outre la particularité d’être des artistes relativement “secrets”, et dans l’ombre de la scène internationale, ils partagent des pratiques qui construisent des passerelles entre des traditions millénaires et des interrogations occidentales. Leurs œuvres nous invitent à nous départir de notre lecture occidentale de l'art pour nous ouvrir à d'autres codes.

L’artiste Richard Streitmatter-Tran vit et travaille au Vietnam. Après des études d’art aux Etats-Unis, et une pratique plutôt tournée vers les nouvelles technologies et la vidéo, il vient de découvrir le travail de matériaux nouveaux. Qu’ils soient traditionnels ou pas, cette rencontre avec les matériaux lui apporte une nouvelle dimension, la lenteur, une dimension absente de l’art contemporain. Pour Archipel secret, il travaille dans le sous-sol du Palais de Tokyo. Un artiste inspiré.

 

Richard Streitmatter-Tran quelles sont vos influences, êtes-vous un artiste du Sud-Est asiatique ?

Je suis né au Vietnam, mais j’ai grandi aux Etats-Unis au sein d'une famille américaine. Mon éducation est américaine à l'origine. Mon inspiration vient surtout de mes lectures – je m'intéresse à la philosophie, aux sciences, mes influences sont occidentales, et plutôt tournée vers la théorie. Maintenant, je vis depuis 13 ans au Vietnam, et j'expérimente une nouvelle direction, celle des matériaux et des techniques. A la base, je n'avais aucun savoir-faire particulier, et ce que je trouve le plus excitant est d'apprendre ces savoir-faire en m’impliquant à tous les niveaux du process. Ainsi, je peux vraiment ralentir l’acte de création, ce qu'on ne peut pas se permettre de faire dans le processus de l'art contemporain, où l'on passe facilement d'une idée à l'autre. Outre cette dimension temporelle, il y a la dimension sensorielle, le matériau révèle son lot de surprises et il faut interagir. En m’initiant à ces techniques «classiques» comme celle du dessin, je prends le temps, c'est une démarche inverse de celle de l'art contemporain, l'apprentissage de la lenteur.

 

Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran
Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran
Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran

  Page 1/2 suite
 
  Richard Streitmatter-Tran
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com