logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

actualités des expositions

MARTIAL RAYSSE

CHAMPION MÉTADIER
Transit

Jean Clerté
Dans mes tiroirs

Exposition organisée à l’occasion de la parution du livre "Dans m...

Aurélie Dubois
VOIR PEUT-IL RENDRE FOU?

Accueil > Insolite ou le cabinet de curiosités Insolite ou le cabinet de curiosités
Œuvres de la collection du Frac Bretagne

Thibault HAZELZET
Mars et la Méduse

CALL FOR ARTISTS: ALCHEMIC BODY | FIRE . AIR . WATER . EARTH
Extended deadline: April 07, 2017

Dianne Bos - The Sleeping Green.
Un no man’s land cent ans après

GEORGES PACHECO
AMALTHEE

THE MOVEMENT OF CLOUDS AROUND MT. FUJI
Photographed & filmed by Masanao Abe

Exposition de Helmut Völter

Virginie Hervieu-Monnet
Activité

 
[idées]
02-12-2015

Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao

Mais je ne vois sans doute qu’à travers le prisme du postcolonial. Sur ce point, Nguyen Trinh Thi tient à clarifier les choses : Erin Glesson l'a invitée à participer à l'exposition sur la base de ses travaux antérieurs, qui n'ont rien à voir avec le postcolonialisme. Et elle ajoute « j'ai commencé le projet Champa bien avant de recevoir l'invitation d'Erin Glesson pour le Jeu de Paume, et il se trouve qu'au moment où j'ai reçu son invitation, c'était le projet sur lequel je travaillais encore ».

Si le film de Nguyen Trinh Thi me permet au passage de questionner la place de l’art au sein de nos institutions françaises, il ne faut pas que ce propos occulte la puissance de l’œuvre de Nguyen Trinh Thi.

Lettres de Panduranga est une œuvre poétique qui distille avec finesse des positions critiques. Nguyen Trinh Thi a choisi un dispositif narratif qui lui permet de glisser par des citations des messages sans ambiguïté. Les lettres sont échangées entre deux personnages fictifs, dont l’un se remémore entre autre le film manifeste « Les Statues meurent aussi » de Chris Marker et Alain Resnais, qui, rappelons-le, fut interdit de projection en France pendant huit ans pour son propos anticolonialiste. Parmi les références filmiques qui parcourent ce film, il en est une implicite au film expérimental de la réalisatrice américaine Trinh T. Minh-ha « Reassemblage ». Comme dans ce film de 1982, Nguyen Trinh Thi conduit le spectateur à douter, voire même à se construire d’autres représentations que celles qu’il croyait acquises. La forme de dialogue qui s’instaure à travers les lettres échangées nous livre quelques pistes de réflexions qui restent longtemps imprimées en nous. La « théorie du paysage » des cinéastes japonais des années soixante, par exemple, fait pendant à celle développée sur le  portrait  des non-occidentaux : le paysage reflète le pouvoir du dominant, et le regard du dominé fait face à l’objectif tandis que celui du puissant regarde ailleurs. Il regarde peut-être le paysage…

Il y a ainsi dans le film de Nguyen Trinh Thi une sorte de fluidité circulaire, qui contraste parfois avec des images coup de poing, comme l’image d’archive où l’on voit un archéologue de l’Ecole Française d’Extrême-Orient tout de blanc vêtu, abrité par un « indigène » portant parasol à bout de bras.

retour Page 2/3 suite
 

Richard Streitmatter-Tran Lettres de Panduranga (Letters from Panduranga),
un film de Nguyen Trinh Thi
Au Jeu de Paume jusqu’au 24 Janvier 2016
1 Place de la Concorde, 75008 Paris
Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran
Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran Richard Streitmatter-Tran
  Richard Streitmatter-Tran
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com