logo visuelimage.com
 
   
 
logo visuelimage.com

Verso n°104

L'artiste du mois : Marie-Cécile Defline
[verso-hebdo]
28-09-2017

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Actualité de Cézanne

La chronique de Pierre Corcos
It's so Nice !

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

visuelimage.com l'art en train de se faire

 

[Lien pour aller voir les réponses des candidats à l'élection de 2002.]

 

M. Jacques Cheminade


A l'attention de M. Christophe Cartier

Bonjour M. Cartier,
Je suis la référente de Jacques Cheminade concernant la culture et j'ai le plaisir de répondre à vos questions en son nom.

Il ne vous aura sans doute pas échappé que Jacques Cheminade a, depuis sa toute première campagne, accordé une place toute particulière à la culture ce que confirme une nouvelle fois son projet pour l'élection de 2017 http://www.cheminade2017.fr/Pour-une-culture-de-la-vie-et-de-la-decouverte. Je tiens à préciser que les deux premiers chapitres de la version papier de ce projet (à paraître la semaine prochaine chez l'Harmattan sous le titre "La France avec les yeux du futur") sont la culture et l'éducation, afin de rendre tangible qu'il s'agit pour nous d'une priorité.

Dans notre projet, l'accent a été porté sur les arts qui peuvent se décliner autour d'une pratique collective, notamment la musique, car son effet de démultiplication en terme social nous paraît le plus rapide et le plus efficace eu égard au rôle central de l'art et de la culture dans la société.

En effet, si vous prenez la peine de lire notre projet, vous verrez que notre souci est de "rendre l'art et la science au peuple". Nous les mentionnons ensemble car l'enjeu, celui de la création dans les arts ou celui de la découverte dans les sciences, constitue en réalité les deux facettes d'une même chose qui relève du fonctionnement de l'esprit humain, un aspect bien sûr décisif.

Disons-le, l'art contemporain semble aujourd'hui très loin de nos concitoyens, à tous points de vue (social, émotionnel, etc.). En réalité, dans l'état actuel des choses, il ne donne pas l'impression de vouloir parler au simple citoyen.

S'il cherche à le faire, et s'il le fait avec empathie, il pourra jouer un rôle social de premier plan. S'il ne le fait pas, il perpétuera la division que l'on connaît si bien entre une culture élitiste réservée aux "happy-fews" et une culture de masse plus proche du divertissement et qui, le moins que l'on puisse dire, ne cherche pas à élever les individus.

Concernant la deuxième question, les réseaux sociaux jouent certainement un rôle positif du fait de l'intention qui préside aux publications. Dans l'immense majorité des cas, l'intention de ceux qui postent telle photo ou tel tableau est de partager quelque chose qui les a personnellement touché, qui leur a parlé et d'en faire profiter les autres sans autre gratification que celle-là. Ils contribuent à sortir des logiques marchandes ou de "l'entre-soi" et décident de montrer des œuvres, quelles qu'elles soient, sur la base de l'émotion esthétique ou de la pertinence qu'elles revêtent pour celui qui les poste sur son compte.

S'il semble y a avoir un aspect hétéroclite dans les œuvres qui défilent sur nos écrans, il faut néanmoins à relativiser car, en fonction de nos différents abonnement, nous opérons de facto une présélection.

Le monde moderne est potentiellement un formidable vecteur de la création artistique car des développements comme celui de la robotique et du numérique, qui peu à peu nous "débarrassent" des tâches répétitives et sans intérêt, nous permettront de disposer de plus de temps à la création et à la découverte. Le numérique, s'avère d'ailleurs d'ores-et-déjà un vecteur de création artistique en tant que tel.

Comme, vous le souligniez, il s'agit d'un vaste (très vaste) sujet que nous ne faisons qu'effleurer ici. J'espère toutefois que ces quelques lignes, ainsi que notre projet, vous permettront de situer notre engagement.

Avec mes salutations cordiales,

Odile M...