logo visuelimage.com
 
   
 
logo visuelimage.com

Verso n°103

L'artiste de l'été : Marine Joatton
[verso-hebdo]
29-06-2017

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Actualité David Hockney, monstre sacré

La chronique de Pierre Corcos
Photographes de rue

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

visuelimage.com l'art en train de se faire

 

[Lien pour aller voir les réponses des candidats à l'élection de 2002.]

 

M. François Fillon


1 Que signifie pour vous la notion d'art contemporain ? Peut-il jouer un rôle social, et lequel ?
 
La vitalité d'une société mais aussi sa capacité à innover, à aller de l'avant, à penser le monde transparaissent dans sa pratique culturelle. L'art contemporain témoigne de ce qu'est une société ; il rend compte de ses doutes, de ses angoisses mais aussi de ses rêves et de ses espérances. Exposer l'art contemporain, c'est donc faire connaître les artistes vivants, c'est montrer un renouvellement des formes, des techniques, c'est donner à voir des manières de voir le monde.
L'art exprime son temps, c'est en cela qu'il joue un rôle social. Parce qu'il permet d'engager le dialogue, de fédérer, l'art est bien, comme l'écrivait André Malraux, "le plus court chemin de l'homme à l'homme". L'Etat doit y prendre toute sa part pour qu'il existe et soit mieux montré.
C'est pourquoi je soutiendrai la création française. Je ferai accompagner l'ouverture de pépinières d'artistes et de créateurs d'entreprises culturelles sur le territoire avec les collectivités pour faciliter le développement de leur projet. Il faudra également diversifier les modes de financement de la création en soutenant le recours au mécénat, le lancement de souscriptions, les partenariats public/privé et le financement participatif.
Pour que l'art soit plus accessible, je ferai également élargir les heures d'ouverture des établissements culturels en y consacrant les moyens nécessaires, en développant le bénévolat et en mettant à contribution les ressources constituées par les jeunes ayant opté pour un service civique culturel.
 
2 Pensez-vous que les réseaux sociaux comme Facebook et instagram entres autres ont une influence sur les gouts artistiques de leurs utilisateurs.
Ces flux d’informations et d’images hétéroclites n’influencent-il pas une nouvelle relations aux images et donc à l’art ? Tout ne semble-t-il pas alors se valoir ? Votre rapport aux images en a-t-il été influencé ? Avez-vous toujours envie d’accrocher sur vos murs des tableaux, des photographies ?


  Les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle très important en matière de démocratisation de l'art. Ils peuvent le mettre à la portée du plus grand nombre et, je crois, contribuer même indirectement à "éduquer" l'oeil et la sensibilité esthétique des plus jeunes. Je pense notamment à Instagram mais aussi à Pinterest, par exemple ! Les réseaux peuvent donc être de formidables opportunités en matière artistique ; à nous d'en tirer le meilleur.
En ce qui me concerne, j'aime la photographie que je pratique. C'est l'expression artistique que je préfère. Et je reste très attaché aux tirages papier ; je ne manque jamais de développer les photos que j'ai prises et que j'apprécie le plus pour les accrocher notamment dans mon bureau. J'aime être entouré de photos.