logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Rayures dans la mer, tâches dans la savane : atelier créatif de Laura Mertz
Samedi 29 février du 15h au 17h
Atelier créatif + goûter à Coutume (12€)

ANOMAL
Quentin Garel

et RENCONTRES DE BAMAKO
exposition photo

MuséOthérapie, l’Art de se sentir bien !
Conférence Samedi 8 février à 15h :
« Art détox »
Estelle d’Almeida, chef de pr...

Ariane Loze - Une et la même

Fabien Tabur présente Buisson Ardent

ERWIN WURM Photographs

GROUP SHOW :
Féminin

antoine poupel
GROUP SHOW : 1970-1990, Regards sur la création havraise

Jusqu’au 22 février 2020

vladimir skoda
GROUP SHOW : L’œil et la nuit

elissa marchal
SOLO SHOW : Horizons

  [verso-hebdo]
25-04-2024

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Les Tiepolo, invention et virtuosité à Venise

La chronique de Pierre Corcos
Creuser la psychologie

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
Des photos et des mots
Dans l'exposition Ukraine, visions(s) (jusqu'au 9 juin à la Gaîté Lyrique), les textes et les photographies en couleurs se complètent admirablement pour imposer l'âpre évidence d'une guerre de haute intensité, cruelle, injuste, effroyable et à nos portes... Il y a un peu plus de deux ans en effet, sous un prétexte insane mais manipulateur («la dénazification»), une dénomination opaque (« opération spéciale ») et au mépris des règles du droit international, le président Poutine a envoyé son armée conquérir l'Ukraine, dont le peuple avait pourtant fait le choix clair, depuis 1991, de se rattacher à la communauté européenne.
Fondé en 2005, le collectif MYOP rassemble aujourd'hui 21 photographes écrivant en images une histoire sensible de notre époque. Le réseau PEN international, quant à lui, fondé sur une charte datant de 1921, vise à protéger la liberté d'expression, à soutenir les auteurs persécutés et à défendre les droits linguistiques et culturels. Le collectif français MYOP a ici invité les auteurs de PEN Ukraine à un dialogue entre textes et images autour de cette Ukraine d'aujourd'hui que la guerre a dévastée. Aux photographies désolantes de cratères d'obus, de chaussées défoncées, de carcasses de tanks rouillées, d'immeubles éventrés et noircis par le feu, d'enfants perdus dans les décombres, et à celles accablantes de tombes recouvertes de neige ou effroyables de cadavres abandonnés, éparpillés dans la commune martyre de Boutcha, répondent en chorus des textes, des paroles, des poèmes en vers libres qui donnent profondeur de sens et durée tragique à tous ces instantanés. Ce qu'écrivent Irina Tsilyk, Kateryna Babkina, Serhiy Jadan, Anastasia Levkova, Ostap Slyvynsky n'a pas seulement valeur de témoignages bouleversants mais recèle également d'indéniables qualités littéraires. Un texte remarquable d'Oleksandr Mykhed semble hisser toute l'exposition à un niveau universel, peut-être intemporel. Le malheur est de retour en Europe : une forme de tyrannie barbare tente de soumettre ou écrabouiller une jeune démocratie. Et si vous ne pouvez/voulez pas l'entendre, les photographies de Guillaume Binet, Laurence Geai, Zen Lefort, Chloé Sharrock, Michel Slomka, Adrienne Surprenant du collectif MYOP vous le font voir... On se souvient à cette occasion de ce Visa d'or News attribué - il y a deux ans lors du Festival « Visa pour l'image » (cf. Verso Hebdo du 22-9-22) - aux ukrainiens Evgueniy Maloletka et Mstyslav Chernov (Associated Press) pour leurs photographies percutantes sur le piège infernal de Marioupol. C'était alors l'enfer, tout simplement... Donc photographier, écrire pour l'Histoire. Dans le texte qui présente cette exposition, il est dit que « la conviction des photographes comme des poètes est de croire toujours à la puissance des images et des mots comme objets d'un sauvetage possible ». Sauvetage hors de l'indifférence qui submerge tout.

L'exposition Extérieurs - Annie Ernaux & la Photographie (jusqu'au 26 mai à la Maison Européenne de la Photographie) associe une sélection de textes tirés du livre Journal du dehors (1993) d'Annie Ernaux à quelques 150 tirages réalisés par 29 photographes, choisis dans la collection de la MEP. L'exposition est le fruit d'un travail mené, un mois durant, par la commissaire et écrivaine Lou Stoppard en mai 2022. Il s'agissait, autant que faire se peut, de lier photographie et littérature... Et cette démarche semblait d'autant plus pertinente qu'Annie Ernaux, intéressée depuis longtemps à la photographie, dans Journal du dehors précisait ainsi sa démarche : « J'ai cherché à pratiquer une sorte d'écriture photographique du réel, dans laquelle les existences croisées conserveraient leur opacité et leur énigme ». Descriptifs et échappant aux métaphores qui dévient la perception vers l'imaginaire, les textes d'Annie Ernaux, affichés sur les murs comme des tirages photographiques, à côté d'eux, sembleraient correctement se prêter à l'expérience. D'inspiration nettement sociologique (on y reconnaît Pierre Bourdieu aussi bien qu'Erving Goffman), les scènes décrites pointent les inégalités sociales, les rapports de pouvoir, les statuts et les rôles, la théâtralité de la vie sociale. Mais le dispositif d'ensemble ne fonctionne pas vraiment comme on le souhaiterait... D'abord les textes font référence à un espace-temps entre Cergy-Pontoise et Paris de 1985 et 1992 tandis que les photographies sélectionnées couvrent la période de 1940 à 2010 et peuvent être prises au Japon, aux Etats-Unis, en Angleterre, etc. Ce qui peut créer chez le visiteur de la perplexité, voire de la confusion. Ensuite les différents textes d'Annie Ernaux, par la mobilité des conduites finement décrites, comme ceux d'un Balzac ressortissent en fait davantage du cinéma ou de la vidéo que de la photographie. Il s'agit de microévénements saisis dans leur temporalité. Enfin les choix subjectifs de Lou Stoppard associant tels photographe à tel texte, s'ils peuvent être lumineux pour certains visiteurs, peuvent sembler totalement factices à d'autres... Pourtant il émane synthétiquement de cette exposition associant les photos et les mots une forte impression globale de sympathie, voire d'empathie. On pourrait la traduire ainsi : il s'agit de cette rare mais précieuse attention aux autres, aux passants, aux invisibles... Qui restent nos semblables.
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
04-04-2024
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°136

L'artiste du mois : Marko Velk
Elena Santo[MA&MD]
Elena Santoro
par Gérard-Georges Lemaire
Luisa Pineri[MA&MD]
Griffures : Luisa Pinesi joue
entre surface et profondeurs
par Gérard-Georges Lemaire
Ariel Soule[MA&MD]
Rencontres au café Tortona
avec Ariel Soule
par Gérard-Georges Lemaire
Akame Kirimura[MA&MD]
Le fil rouge d'Akane Kirimura
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Pierre Delcourt
en quête d'un absolu du visible
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Stefano Soddu,
entre diverses dimensions
par Gérard-Georges Lemaire
Olivier de Champris[MA&MD]
Une expédition picturale à Cythère
en compagnie d'olivier de Champris
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
Dans l'atelier de Hans Bouman
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
John Giorno : William Burroughs
tel que je l’ai connu.
par Gérard-Georges Lemaire
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com