logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

actualités des expositions

Samuel Gelas

Troposphère

Li Donglu
The Nature of nature

Walasse Ting (1929 - 2010)
Le voleur de fleurs

Julien Creuzet
Corps sans tête, un lendemain difficile

Les sept démons
Anaïs Albar, Pilar Albarracin, Héla Ammar, Mariette Auvray, Carolle Benitah, Louise Bourgeois, ...

 
[idées]
5-04-2014
Super-héros, rendons justice…
par Myriam Dao

Super-hé-Ross

Alex Ross est actuellement exposé au Mona Bismarck American Center (MBAC). Un auteur de Comics. Mais pas n’importe lequel : Alex Ross est un des artistes les plus influents de cet univers. Il n’est pas anodin que l’exposition soit organisée par le Musée Andy Warhol : Alex Ross fait véritablement accéder ses dessins au rang d’œuvre d'art. Formé à l'American Academy of Art de Chicago, très inspiré par Norman Rockwell, Ross a été exposé au Norman Rockwell Museum en 2013.Norman Rockwell & Alex Ross
Le portrait qu’il fait de son mentor, comme un hommage, à la manière du « Triple Autoportrait » de ce dernier, en 1960, révèle tant ses influences, que ce vers quoi il aspire : un certain réalisme, sans toutefois aller jusqu’au photoréalisme.

Super-héros : l'art d'Alex Ross, c’est le titre de l’exposition. A suivre la scénographie, qui fait se succéder les portraits des Super-héros à la suite, on comprend que le Mona Bismarck American Center a privilégié ces derniers, dans une logique plus proche en cela d'un Comics Book, au détriment de « l’art d’Alex Ross ». On regrette ce découpage, qui ne permet pas d’apprécier les séries comme « Mythology », de 2005, dans leur totalité. Cela nous aurait permis d’en mesurer la parfaite cohérence. Alex Ross, Superman, 2005Malgré tout, les carnets de croquis de l’artiste, de 1974 à 1994, dans des petites vitrines, nous montrent que dès l’enfance les thèmes, quasi obsessionnels sont déjà là. Des Super-héros, encore et toujours, au crayon de couleur, à la mine de plomb, et jusqu'à la totale maîtrise de la gouache sur papier.

Parmi les plus grands formats l’œuvre « Batman: Knight over Gotham », en 1999, attire notre attention. Batman, à gauche de l’image, contemple la ville qu'il surplombe. Le vertige nous saisit, la cape vole.

C’est précisément sous cet angle de vue que l’artiste Keziah Jones, musicien nigerian blufunk, est immortalisé en « Captain Rugged », dévisageant Lagos du haut de son promontoire, pour la promotion de son album musical-concept couplé à une bande dessinée dans laquelle il campe un super-héros afro-urbain. Lorsqu’on examine la genèse des super-héros, on s’aperçoit que la comparaison entre Captain America et Captain Rugged dépasse largement l’aspect formel.

Keziah Jones, Captain Rugged � Lagos, 2013

Page 1/3 suite
Myriam Dao
5-04-2014
  superh�ros
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com