logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

Rayures dans la mer, tâches dans la savane : atelier créatif de Laura Mertz
Samedi 29 février du 15h au 17h
Atelier créatif + goûter à Coutume (12€)

ANOMAL
Quentin Garel

et RENCONTRES DE BAMAKO
exposition photo

MuséOthérapie, l’Art de se sentir bien !
Conférence Samedi 8 février à 15h :
« Art détox »
Estelle d’Almeida, chef de pr...

Ariane Loze - Une et la même

Fabien Tabur présente Buisson Ardent

ERWIN WURM Photographs

GROUP SHOW :
Féminin

antoine poupel
GROUP SHOW : 1970-1990, Regards sur la création havraise

Jusqu’au 22 février 2020

vladimir skoda
GROUP SHOW : L’œil et la nuit

elissa marchal
SOLO SHOW : Horizons

  [verso-hebdo]
23-05-2024

La chronique de Pierre Corcos
Trames

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La chronique
de Pierre Corcos
La prison, c'est dehors
Jusqu'au 30 juin au Palais de Tokyo, une importante exposition, Toucher l'insensé, donnera du grain à moudre par ses textes, vidéos et productions artistiques à ceux pour qui la « maladie mentale », la « folie », et la manière dont les sociétés les traitent et les signifient croisent en différents points la création artistique. Non qu'il y ait à pathologiser l'art mais, à l'inverse, à déceler de communes « lignes de fuite » (Deleuze), « en partageant les désirs d'expression de personnes pour qui les « évidences de la quotidienneté » ne vont pas de soi », comme le fait entendre François Piron, le curateur de cette exposition profondément inspirée par la « psychothérapie institutionnelle » (Jean Oury, Félix Guattari, François Tosquelles).

Pour rappel, la « psychothérapie institutionnelle » (nommée ainsi par le psychiatre Georges Daumezon en 1952) désigne un mouvement de rencontre, amorcée dès les années 40, entre la psychiatrie et la psychanalyse mais aussi une sociologie critique. Car ne convient-il pas de « soigner » d'abord... l'hôpital avant de soigner les malades ? Au fond cette démarche d'humanisation réflexive remonte aux débuts du 19ème siècle avec Philippe Pinel. Elle intègre le trouble mental dans son contexte social, économique et culturel (de la ségrégation quasi carcérale avec maltraitances de jadis... à un système ouvert et une convivialité thérapeutique véritable, s'enrichissant de créativité artistique). En 1953, Jean Oury (membre de l'École freudienne de Paris) découvrait le château de La Borde, et y fonda la célèbre clinique qu'il dirigea jusqu'à sa mort en 2014. Ce lieu devint le laboratoire où il réinventa continuellement cette « psychothérapie institutionnelle ». Il ne s'agit pas d'une simple technique, on entre ici dans le réel de la « maladie mentale » et l'on y analyse la résultante d'une double aliénation : la première psychique, dans une logique freudienne, et la seconde sociale en un sens marxiste. Or l'artiste ne cherche-t-il pas également à fuir/critiquer la norme aliénante voire oppressive, à inventer d'autres mondes imaginaires qui désenclavent l'imaginaire social dominant ?
L'exposition - rassemblant des artistes actuels, mais également des soignants ou des éducateurs ayant initié un certain nombre de pratiques artistiques dans des institutions liées au soin psychique (hôpitaux psychiatriques, centres d'accueil, instituts médico-éducatifs, etc.) - évoque beaucoup et indirectement les contre-cultures anarchisantes et leur efflorescence de l'après 68. Une liberté de pratiques et de ton qui semble perdue... Pourrait-on ainsi publier une revue aussi hétérodoxe que « Gardes-fous » aujourd'hui ? Les vidéos passionnantes de François Pain ayant documenté l'ordinaire de La Borde, enregistré les paroles inspirées d'Oury, Guattari et Tosquelles, peuvent faire penser aux films actuels de Nicolas Philibert (cf. notamment Verso Hebdo du 18-5-2023). L'exposition se présente comme un long labyrinthe de cimaises en bois clair dans les niches desquelles on découvre comment certains « patients » expriment leur... impatience au moyen de l'art, ou alors comment des artistes contemporains peuvent être différemment inspirés par les dysfonctions mentales. Par exemple Signe Frederiksen (née en 1987 au Danemark) qui, ayant travaillé avec des enfants atteints de troubles autistiques, se sert du dessin (parfois animé, parfois mural) pour exprimer diverses formes de violence sociale, et rendre compte des « trous noirs » et des mondes parallèles propres à la dite « folie ». Ou Michel François (né en 1956 en Belgique), qui a travaillé avec des détenus-patients du TBS (centre de détention clinique) de Rotterdam et propose une « mise en scène documentaire ». Ou encore l'artiste espagnole Dora Garcia (née en 1965), lancée dans une recherche au long cours sur les relations entre poésie, psychiatrie et émancipation, ayant réalisé de grands diagrammes à partir de ses annotations en marge des livres de Jacques Lacan ou de Philip K. Dick. Ou Abdeslam Ziou Ziou (né en 1986 et vivant à Casablanca) qui s'est livré à une enquête sur la musicothérapie et collabore avec de nombreux artistes de l'École de Casablanca. Ou Agathe Boulanger (née en 1983), artiste mais aussi soignante en pédopsychiatrie d'adolescents qui utilise la photographie, prend des notes et réalise des installations textes/images éclairant son quotidien. Comme souvent avec l'art contemporain (nous sommes au Palais de Tokyo !), les recherches et démarches plus ou moins complexes et divergentes restent plus parlantes que les « oeuvres »...
On peut regretter ici que les dimensions émotionnelles, affectives et passionnelles des désordres psychologiques se soient progressivement gelées dans ces discours intellectuels ou sous les protocoles distanciés de l'art contemporain. Mais quand dans tous ces lieux de relégation transformés en refuges et convoqués ici, on loue la créativité, les moments de partage, l'anti-autoritarisme, l'absence de brutalité et de hiérarchie traduisant l'incarnation des valeurs propres à la « psychothérapie institutionnelle », on comprend mieux cette formule trouvée au Centre Familial de Jeunes (une alternative vivifiante, hélas définitivement fermée en 1992, aux sinistres « maisons de correction ») : La prison, c'est dehors.
Pierre Corcos
corcos16@gmail.com
16-05-2024
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°136

L'artiste du mois : Marko Velk
Elena Santo[MA&MD]
Elena Santoro
par Gérard-Georges Lemaire
Luisa Pineri[MA&MD]
Griffures : Luisa Pinesi joue
entre surface et profondeurs
par Gérard-Georges Lemaire
Ariel Soule[MA&MD]
Rencontres au café Tortona
avec Ariel Soule
par Gérard-Georges Lemaire
Akame Kirimura[MA&MD]
Le fil rouge d'Akane Kirimura
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Pierre Delcourt
en quête d'un absolu du visible
par Gérard-Georges Lemaire
Stefano Soddu[MA&MD]
Stefano Soddu,
entre diverses dimensions
par Gérard-Georges Lemaire
Olivier de Champris[MA&MD]
Une expédition picturale à Cythère
en compagnie d'olivier de Champris
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
Dans l'atelier de Hans Bouman
par Gérard-Georges Lemaire
John Giorno[MA&MD]
John Giorno : William Burroughs
tel que je l’ai connu.
par Gérard-Georges Lemaire
Giampiero Podesta[MA&MD]
Giampiero Podestà, ou l'origine d'un monde
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
Takis: Contemporary Poet of Heaven and Earth

by Megakles Rogakos, MA MA PhD
Marilena Vita[MA&MD]
Sur les pas d’Adalberto Borioli
par Gérard-Georges Lemaire
Marilena Vita[MA&MD]
Marilena Vita,
entre mythe et onirisme
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Le regard photographique
de Marie Maurel de Maille
par Gérard-Georges Lemaire
Marie Maurel de Maille[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
     
      duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire
     
      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com