logo visuelimage.com
 
 

 

 

 

 
   
 
 
 
 

actualités des expositions

CHERVINE

Ludovic Chemarin© Histoire sans fin
rendez-vous 2 - samedi 9 mars 16h . Souvenirs . Pierre David (artiste) et Georges Verney-Carron (...

Pierre Marie Lejeune
œuvres personnelles et œuvres croisées avec
Niki de Saint Phalle

MILES HYMAN
carnet de voyage Rome

Cinétisme 1ᵉ, 2ᵉ, 3ᵉ génération

Chloé Poizat
DES RAMEAUX FRÊLES ET FRAIS COMME DES DOIGTS DE FEMME

LE GALOP DU NATUREL
Images numériques et art vidéo

Jean-Baptiste Grangier
Pour construire un monde…
(encore faudrait-il préserver le nôtre)

À PREMIÈRE VUE

Julia Gault
Onde de submersion

PABLO VALBUENA
Si le temps est un lieu
Première exposition monographique en France

À l’Est de Bamako
Que sont devenus les étudiants Maliens formés en ex-URRSS

  [verso-hebdo]
21-03-2019

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau
Le siècle Soulages

La chronique de Pierre Corcos
Une transgression désespérée

La chronique de Gérard-Georges Lemaire
Chronique d'un bibliomane mélancolique

La lettre hebdomadaire
de Jean-Luc Chalumeau
Le siècle Soulages
Pierre Soulages, l'artiste français vivant le plus connu dans le monde, aura 100 ans le 24 décembre 2019. On comprend que Rodez, sa ville natale, annonce de multiples évènements pour célébrer « le siècle Soulages », autour du musée remarquable qui porte son nom, pour lequel le cabinet RCR Architectes a reçu le prix Pritzker en 2017, c'est-à-dire le Nobel de l'architecture. On retiendra, entre autres, une exposition de Miguel Chevalier, « Pixels Noir Lumière », présentant des créations originales numériques interactives et immersives (20 avril - 26 mai) en hommage au célèbre noir de Soulages et, au musée Fenaille de Rodez, un ensemble de pièces issues des fouilles archéologiques dans la région, statues-menhirs et stèles gravées choisies par l'artiste qui a toujours témoigné de leur importance dans son inspiration, sous le titre « Un musée imaginaire de Soulages ». Tout cela est très bien, mais j'aimerais insister sur le fait que 2019 marque aussi le soixante dixième anniversaire de l'exposition de Soulages (en compagnie de Schneider et Hartung) dans la galerie de Betty Parsons à New York en 1949. Ils étaient trois peintres abstraits de l'école de Paris, mais c'était déjà Soulages la vedette : l'affiche éditée par Betty Parsons reproduisait exclusivement la peinture au brou de noix que le MOMA devait acheter. Soulages m'a montré il y a plus de trente ans cette affiche précieusement conservée, elle illustrait son témoignage que j'ai déjà évoqué ailleurs, mais il me semble que c'est le moment d'y revenir.

En 1949, Franz Kline était un peintre figuratif spécialisé dans les fauteuils à bascule (Rocking chairs). L'année suivante, il était devenu abstrait, et ses formes noires ressemblaient étrangement à celles de Soulages. Ce dernier, pionnier de l'abstraction lyrique, avait ouvert une voie que Kline avait aussitôt empruntée : pourquoi pas ? L'histoire de l'art est faite des influences des artistes les uns sur les autres. Mais il n'est pas tolérable que des auteurs anglo-saxons aient profité de l'évidente parenté formelle entre Soulages et Kline pour faire croire que c'était l'américain le prédécesseur ! Une phrase d'Edward Lucie-Smith est particulièrement pernicieuse à cet égard, car elle se présente comme un compliment à Soulages : « Ses lourds signes calligraphiques en noir sont plus qu'une simple réminiscence de Kline... » Et pour cause, si l'on veut bien admettre qu'il ne peut y avoir de « réminiscence » de la part de celui qui fut le premier ! Peu après ma conversation avec Soulages en 1987, j'ai constaté à New York, dans l'une des salles consacrées aux expressionnistes abstraits par le MOMA, que deux grands Franz Kline des années 1952-53 étaient placés à côté d'un Soulages de dimensions modestes, de la deuxième moitié des années 50. Le tour était joué : le « petit » français apparaissait à l'évidence comme un épigone du « grand » américain...

Soulages, dans son récit, se souvenait avec fatalisme de la proposition que lui avait faite Betty Parsons à la fin de l'exposition de 1949 : « Restez ici Pierre, faites-vous américain, et je vous garantis une carrière exceptionnelle... » Soulages a refusé, il est resté français, charnellement attaché à sa terre du Rouergue. Certes, sa carrière a tout de même été brillante et, il y a dix ans pour son 90e anniversaire, le centre Pompidou lui a organisé une somptueuse rétrospective qui a été un véritable triomphe national (500.000 visiteurs). Oui, mais comme par hasard, aucun musée américain n'a souhaité reprendre cette exposition, et surtout pas le MOMA. Cela changera-t-il à l'occasion du centenaire ? On peut rêver ! Il serait pourtant grand temps de réparer une injustice d'autant plus efficacement organisée que tous les historiens de l'art conservateurs et autres curateurs, même en France, ont adopté le point de vue pernicieux d'Edward Lucie-Smith...
J.-L. C.
verso.sarl@wanadoo.fr
21-03-2019
Lire les [Verso-hebdo] antérieurs
 
logo visuelimage.com

Verso n°115

L'artiste du mois : Fred Kleinberg
duchamp[MA&MD]
Santiago Arranz,
l'ami intime des écrivains
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage[idées]
George Koumouros
"Portrait Landscapes"

Exhibition curated
by Megakles Rogakos

PRESS RELEASE
duchamp[MA&MD]
L'univers fantasmagorique
d'Esther Ségal
par Gérard-Georges Lemaire
Mucha[livre]
Quand Patrizia Runfola nous révèle le cheminement d’Alfons Mucha de Paris à Prague

Christian Parisot s’entretient avec Gérard-Georges Lemaire à propos du livre de Patrizia Runfola sur Alfons Mucha qui vient de paraître aux Editions Exils.
visuelimage[idées]
Ney Matogrosso: Beautiful as a Greek
The Greek Mythology inspires a Revolutionary”
by Alkistis Michaelidou
PRESS RELEASE

Co-curated by Dr Megakles Rogakos
and Ioannis N. Arhontakis
duchamp[MA&MD]
Le monde enchanté de Christine Jean
par Gérard-Georges Lemaire
visuelimage
[idées]
GROUP VISUAL ART EXHIBITION
"Die Kunst ist ein Ausweg
bei sexuellen Problemen"
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[MA&MD]
Eric Rondepierre
et les aléas de la pellicule
par Gérard-Georges Lemaire

visuelimage.com c'est aussi

Afin de pouvoir annoncer vos expositions en cours et à venir dans notre agenda culturel, envoyez nous, votre programme, et tout autre document contenant des informations sur votre actualité à : info@visuelimage.com
ou par la poste :
visuelimage.com 18, quai du Louvre 75001 Paris France

à bientôt.
La rédaction

Si vous désirez vous désinscrire de cette liste de diffusion, renvoyez simplement ce mail en précisant dans l'objet "désinscription".

      visuelimage
[idées]
“Prossalendi’s Britannia
Contemporary Perspective
PRESS RELEASE

by Rogakos Megakles
duchamp[livre]
Procès de l'art contemporain :
Accusation et défense
Jean-Luc Chalumeau
UPPR éditions,
collection « Carte blanche »,
134 pages, 14,50 euros.
[idées]
duchamp
Corfu Festival for the Bicentenary
of the Order of St Michael and St George 1818 – 2018
by Rogakos Megakles
     
      duchamp[MA&MD]
Les figures rabelaisiennes
de Claude Jeanmart
par Gérard-Georges Lemaire
duchamp[livres]
Severine Jouve s'entretient avec Gérard-Georges Lemaire
à propos de son histoire de la critique d'art.
duchamp[MA&MD]
La petit monde exhubérant
de Laurie Karp
par Gérard-Georges Lemaire
     
      duchamp[livre]
Le Livre des îles noires – vies de Fletcher
roman de Pierre Furlan publié par Au Vent des Îles
par Christophe Cartier
duchamp[MA&MD]
Umberto Mariani : dorures et plissage
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
The Muses Project
A Dialogue Between Art and Science
by Rogakos Megakles

Press Release
     
      duchamp[focus]
I 4 SOLI
Une exposition présentée par Gérard Georges Lemaire
duchamp
Le cercle de Brion Gysin à Paris
par Gérard-Georges Lemaire
[idées]
duchamp
Joycean Exegesis of The Large Glass: Homeric Traces in the Postmodernism of Marcel Duchamp.

by Rogakos Megakles
     
      duchamp[humeur]
Misungui Bordelle
17 novembre, 10:36.
duchamp[focus]
Supplément d’âmes
Correspondance entre Ernest Breleur et Myriam Dao, octobre-novembre 2016
duchamp[focus]
Focus sur Lois Weinberger
par Myriam Dao
     
      Myriam Dao
Arthur Aeschbacher en compagnie de Marcel Duchamp et de Brion Gysin.

par Géraldine Kozask

duchamp[idées]
Entretien avec Bernard Metzger.

par Christophe Cartier
[idées]
Myriam Dao"NAPOLUN"
Empires de Huang Yong Ping
Monumenta 2016 au Grand Palais

By Régine Cuzin et Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
"Welcome - The European Hospitality and its Borders"

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Retour « à la campagne » pour les artistes chinois à la Fondation Louis Vuitton

par Myriam Dao
duchamp[idées]
La bibliothèque d’Anselm Kiefer

par Pierre Furlan
     
      duchamp[idées]
Picasso - Cocteau: A Top Artistic Encounter

By Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Lettres de Panduranga  - Au Jeu de Paume,
« l’esthétique du divers » mise en orbite

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Ink Kingdom / Truc-Anh,
« Un cabinet des âmes errantes »,

par Myriam Dao
     
      duchamp[idées]
Après le « Jour d'après »,

par Myriam Dao
duchamp[idées]
Entretien avec Diane Ducruet, photographe.

Propos recueillis par Christophe Cartier
Jeff Koons sans ironie[idées]
Galerie A2Z
Entretien avec Anthony Phuong, galeriste

Propos recueillis par Myriam Dao
     
      archipel[idées]
Archipel Secret - Palais de Tokyo - Paris
Richard Streitmatter-Tran diacritic.org
The Women and the Waq Waq

par Myriam Dao
Jeff Koons sans ironie[idées]

Jeff Koons sans ironie

par Pierre Furlan
Jeff Koons sans ironie[idées]

Retrait de la photo de Diane Ducruet « mère et fille » de la programmation du mois de la photo : Petit compte rendu d’une maladresse révélatrice de peurs ancestrales….
par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Les coups de cœur 2
par Eric De Monagendart
duchamp[idées]
Les coups de cœur 1
par Eric De Monagendart
Bill Viola
[idées]
De Mapplethorpe à Nancy Cunard... Correspondances fictives (1986)

par Myriam Dao & Christophe Cartier
     
      Christophe Cartier
[idées]
Super-héros, rendons justice…

par Myriam Dao

[idées]
Bill Viola ouvre des fenêtres sur les grands thèmes de la peinture occidentale.

par Myriam Dao & Christophe Cartier
Christophe Cartier [idées]
PAPARAZZI
ou comment la presse people bouleverse nos grilles de lecture

par Christophe Cartier
     
      duchamp[idées]
Margarita Petrova’s Dollhouse - An Allegory for the Human Condition

par Megakles Rogakos
demetrius[idea]
The Illustrated Books of Démétrius Galanis
A Discreet yet Amazing Exhibition

by Megakles Rogakos
duchamp[idées]
Le Grand Verre et le Pavillon de la Grande Jetée.
Centenaire de la visite de Marcel Duchamp à Herne Bay en 1913.

par Megakles Rogakos
     
     


Christophe Cartier au Musée Paul Delouvrier
du 6 au 28 Octobre 2012
Peintures 2007 - 2012
Auteurs: Estelle Pagès et Jean-Luc Chalumeau


Christophe Cartier / Gisèle Didi
D'une main peindre...
Préface de Jean-Pierre Maurel


Christophe Cartier

"Rêves, ou c'est la mort qui vient"
édité aux éditions du manuscrit.com